Racine Coly

Salaire Racine Coly

Salaire : 612.000 euros annuels 

51.000 €/mois 

12.750 €/semaine 

Sous contrat avec l’OGC Nice, mais prêté cette saison à Amiens SC, Racine Coly ne manque pas de quoi vivre du football, sa principale profession. L’international sénégalais est rémunéré à hauteur de 51.000 euros par mois, 612.000 euros annuels. C’est le salaire dont il jouit depuis qu’il a rejoint Nice en 2017, pour environ 3,5 millions d’euros. 2 millions d’euros, c’est sa valeur marchande actuelle, selon le site spécialisé transfertmarkt.fr. Envoyé en Picardie en janvier 2021 par l’OGC Nice, le latéral gauche tente de renaître en Ligue 2 Française. 

Bref aperçu sur son parcours 

Excellent joueur de couloir, Racine Coly n’a pourtant pas de long vécu dans le football. Né en 1995, à Dakar, au Sénégal, le compatriote de Kalidou Koulibaly a commencé à pratiquer le football dans son pays, puis est venu le temps de rejoindre l’Europe. En 2014, à 18 ans, il sera enrôlé dans l’équipe U19 de Brescia, club italien évoluant à l’époque en Série B. Il rejoindra l’équipe A quelques temps plus tard, signant son premier contrat professionnel. Avec Brescia, Racine Coly dispute à peu près 110 rencontres entre 2014 et 2017, et son talent tape dans l’œil de plusieurs clubs.

Racine Coly

Courtisé par des clubs italiens, français et espagnols, Racine Coly choisira l’OGC Nice, pour la suite de sa carrière. Le sénégalais s’engage avec les Aiglons le 31 juillet 2017 pour 3,5 millions d’euros et un salaire de 612.000 euros par an. Tonitruant à ses débuts, les belles prestations de Coly vont s’effriter au fil des semaines, au point qu’il sera prêté en janvier 2020 du côté de Familicao, au Portugal. Sans véritablement se relancer, l’arrière latéral gauche reviendra dans son club à l’issue de la saison et n’y restera que quelques jours avant d’aller une nouvelle fois en prêt, cette fois ci, au stade de Licorne, à Amiens SC. Son contrat a Nice expire en juin 2021. Racine Coly était à la CAN 2019 avec les Lions de la Teranga du Sénégal, finalistes malheureux de la compétition.

Laisser un commentaire

cinq × deux =